Pleine Vie

Pleine Vie

n°374 — 13 juillet 2017
Pleine Vie n°374 — 13 juillet 2017 a2be6ed1-4a4c-4ced-bb51-38c8f0fe7301
2.9
Abonnement numérique 12 mois à Pleine vie 12 numéros en numérique
Notre meilleure offre ! -55% 19,90 € au lieu de 44,40 €
Abonnement numérique 6 mois à Pleine vie 6 numéros en numérique
Abonnement numérique 6 mois à Pleine vie 6 numéros en numérique -51% 10,90 € au lieu de 22,20 €
Éligible au Bouquet 10€ 15 crédits de journaux/magazines par mois
Éligible au Bouquet 10€ 15 crédits de journaux/magazines par mois 1€ le 1er mois 10€ par mois sans engagement
Acheter ce numéro à l'unité
Acheter ce numéro à l'unité 2,90 €

Découvrez une offre unique, sur mesure et sans engagement

Ne ratez rien de l’actualité qui vous intéresse : sport, high tech, culture, déco, people, voyage… Lisez Pleine Vie et profitez du plus grand choix de quotidiens et magazines sur ePresse.fr, le seul kiosque en ligne qui propose un abonnement pas cher incluant des journaux incontournables tels que L’Équipe, Le Parisien, ELLEGQ, France Football, Les inRocKuptiblesPremière ou encore Le Point.

Lisez Pleine Vie et vivez une nouvelle expérience de la presse en ligne

Construisez-vous une offre sur mesure et sans engagement avec les BOUQUETS À LA CARTE sur ePresse.fr. Pour 5€, 10€ ou 15€ par mois, téléchargez chaque mois jusqu'à 5, 15 ou 25 numéros (en cours ou anciens numéros) parmi les sélections d'ePresse.fr, et changez quand vous voulez.

Téléchargez Pleine Vie et vos journaux et magazines préférés, et retrouvez-les sur tous vos écrans grâce à l'application Le kiosque ePresse.fr : iPad ou iPhone, tablette ou smartphone Android/Windows 8, même sans connexion wi-fi ni 3G.

Profitez dès à présent de l’offre découverte : 1 mois d’essai à 1€, sans engagement.

 

 

Lisez ce numéro du magazine Pleine Vie

Sur tous vos écrans

Hors connexion

Une fois téléchargé dans l'application, lisez votre titre même sans connexion 3G/4G ou wifi.

Les anciens numéros du magazine Pleine Vie

Les lecteurs du magazine Pleine Vie ont également aimé